GESTION DE PROJET NUMÉRIQUE : 2) LE PLAN D’ACTION

Maintenant que votre post mortem est terminé, il ne s’agit surtout pas de le relayer au placard et d’oublier tous les beaux apprentissages de votre toute dernière réalisation. Retroussez vos manches car c’est le moment de passer à l’action !

De quoi s’agit-il?

Lors de votre post mortem, vous avez présenté un rapport final comportant des recommandations pour l’amélioration de la performance et de la qualité de vos futurs projets. Et bien votre plan d’action consiste à faire de ces recommandations une réalité.

Pourquoi le plan d’action?

Le monde du web est en constante évolution et les projets sont aussi variés qu’uniques. Il est donc impératif de capitaliser sur les connaissances acquises à chaque développement de projet sans tarder.

Comment procéder?

  1. Définir, pour chaque recommandation faite dans le post mortem, les actions et étapes principales pour arriver au résultat escompté
  2. Catégoriser les actions à mettre en place
  3. Estimer le temps nécessaire pour chaque action
  4. Définir un ordre de priorité
  5. Préparer un échéancier
  6. Documenter chaque action

 

Tout ceci semble intéressant, mais comment cela se passe-t-il dans la réalité ? Quoi de mieux pour illustrer mes propos qu’un exemple concret.

Un des projets sur lequel j’ai eu la chance travailler concerne le développement d’un nouveau gabarit d’infolettre adaptatif pour un client et la gestion subséquente des campagnes par courriel de ce dernier.

Le post mortem a donc porté sur 2 phases :

  • Le développement dudit gabarit
  • La gestion opérationnelle des campagnes d’envoi par courriel

Pour chacune des 2 phases, je me suis appliquée à mettre en place des actions distinctes.

 

Développement d’infolettre :

À partir des développements effectués par le passé et de l’expérience acquise, j’ai proposé la création de normes de production standardisées pour les futurs projets de ce type. Avec l’aide de notre équipe de production, nous avons défini :

  • Des spécifications techniques standards
  • Un plan de projet pour mener à bien ces développements
  • Un processus de contrôle de la qualité pour nous assurer que rien ne sera omis

Ensuite nous avons documenté et partagé le tout avec le reste de l’équipe.

 

Gestion des campagnes courriel :

clock-946934_640En collaboration avec l’équipe de production et du client, nous avons mis sur pied une nouvelle approche de gestion dont voici quelques éléments :

  • Un plan de projet a été mis en place et révisé selon les conclusions du post mortem
  • La procédure de travail avec le client a été optimisée pour mieux répondre aux attentes
  • La procédure de travail à l’interne a été revue et clarifiée afin de rendre la production fluide et efficace
  • Une boîte à outils partagée et évolutive a été mise en place
  • Les outils de gestion ont été révisés et améliorés

Le facteur humain, une garantie de réussite !

La mise sur pied d’un plan d’action est un effort collectif et demande la participation et l’implication de tous. Il est important de garder votre équipe informée car c’est elle qui contribue au succès de votre plan d’action. Il ne faut également pas hésiter à impliquer votre client lorsque c’est nécessaire car lui aussi peut vous apporter un soutien important.

Pour conclure, un plan d’action demande un véritable effort d’analyse, de planification, de concertation et d’implication qui permet à l’entreprise de capitaliser sur ses apprentissages. Le post mortem est l’un des moyens de rester compétitif, d’aller plus loin dans l’innovation et de garder une dynamique d’équipe positive.