Juste pour rire s’offre une optimisation web à temps pour les Fêtes !

Après la refonte complètement immersive de leur expérience numérique en début d’année, une fois de plus, le Groupe Juste pour rire nous a offert un Festival renversant.

La machine de l’humour ne s’arrête pas une fois le Festival terminé ; c’est place aux devoirs avec un post mortem digne de ce nom ! Nos deux équipes se sont donc données comme objectif de recueillir les commentaires et suggestions, autant à l’interne qu’à l’externe, pour pousser l’expérience utilisateur encore d’un cran.

Découvrez les nouvelles optimisations !

Calendrier interactif

juste pour rire | just for laughs | optimisation 2016

Afin d’offrir aux utilisateurs une vue groupée des différents spectacles, l’ajout d’un calendrier a été dévoilé pour le Festival. Présent en accueil uniquement durant cette période, c’est sans surprise la page de contenu francophone la plus consultée du site en juillet (près de 100 000 vues uniques !).

Comme Juste pour rire est présent à l’année avec des spectacles en tournée, nous avons étendu la visibilité de l’outil en ajoutant de nouvelles fonctionnalités qui améliorent l’expérience utilisateur. Maintenant visible en tout temps, on gage que le taux d’utilisation gardera sa première place l’année prochaine aussi !

  • Navigation par mois et par jour
  • Possibilité d’imprimer tout le calendrier
  • Recherche simplifiée à travers les catégories
  • Vue simple et détaillée
  • Onglet permanent en accueil

Expérience mobile optimisée

Pour faciliter le passage à l’action des utilisateurs, le contenu de plusieurs pages a été complètement réorganisé et optimisé pour le mobile. Les améliorations, qui mettent les appels à l’action (CTA) en évidence, allègent également la navigation en épurant le contenu visible en mobile.

Billetterie — rapide et intuitive

juste pour rire | just for laughs | optimisation 2016

L’objectif d’un site de commerce électronique est bien souvent d’augmenter les ventes. Pour y arriver, il faut faciliter le processus d’achat en retirant tout irritant ou incompréhension de l’utilisateur. C’est pourquoi le parcours d’achat a été complètement revu pour être plus rapide et intuitif. Grâce à des fenêtres modales, l’utilisateur peut dorénavant effectuer un achat sans devoir passer par la page spectacle.

Pour Juste pour rire, les améliorations de cette portion du site visaient également à limiter les interventions de l’équipe de billetterie, notamment avec une bonification du contenu de la FAQ.

Pages spectacles — ouvrir ses horizons

Afin de tirer profit de l’intérêt d’un utilisateur pour un spectacle similaire à celui consulté, MultipleMedia a proposé l’ajout d’une section de recommandations. Cet ajustement propose ainsi une vente croisée personnalisée à chaque spectacle.

Moteur de recherche optimisé

Cette année, les améliorations du moteur de recherche se poursuivent. La structure d’indexation a été complètement revue pour prendre en compte le facteur humain. La fonction de recherche indexe donc plusieurs dérivés bien orthographiés ou non d’un même terme ainsi que plusieurs expressions associées à ceux-ci. Après tout, l’erreur est humaine ! Afin d’offrir plus de flexibilité aux gestionnaires, les différents dérivés inimaginables pourront également être ajoutés au fur et à mesure.

Justepourrire.com — poursuivre la distinction

juste pour rire | just for laughs | optimisation 2016

Au début de l’année, le Groupe a entrepris la tâche de distinguer le contenu corporatif de celui consommateur en offrant une nouvelle vitrine distincte aux deux entités. Ces premiers changements offraient plus de visibilité au contenu corporatif, auparavant noyé dans celui du Festival. Pour assurer une transition en douceur et continuer de diriger les utilisateurs vers le contenu souhaité, les deux sites partageaient un design graphique et une navigation très similaires.

Cette fois, on pousse la distinction plus loin à travers de nouvelles normes graphiques et une réorganisation du menu. Principalement visibles dans cette portion du site, des changements visuels, mais également de positionnement, assurent une meilleure distinction des deux entités. Des alertes de redirection garantissent, quant à elles, une meilleure clarté dans la navigation multisite.

 

C’est fou ce que les données d’utilisation et le travail commun de deux équipes peuvent apporter comme pistes d’amélioration. Ça nous donne bien hâte à juillet 2017 tout ça !