Lisez sur nos vingt ans !

Projet de tests A/B pour des utilisateurs au cœur des pages résidences

Les résidences VÜ sous le microscope

À la suite de l’ouverture du nouveau complexe de résidences VÜ à Sherbrooke, qui représentait des opportunités de communications à ne pas manquer, l'équipe de Marketing du Groupe Maurice voulait tester une nouvelle architecture d’information pour la section « Résidences ».

Une différente interface web de présentation allait pouvoir être expérimentée. Celle-ci bénéficierait du même coup du trafic généré par les activités promotionnelles entourant ce lancement. Le projet de tests A/B des résidences VÜ venait de naître.

Dans son ensemble, le projet voulait mesurer l'impact d’une nouvelle architecture d'information ou d'un nouveau format d'affichage sur la capacité de conversion d’une visite en prise de contact.

Le déroulement des tests

450x400_analyseLes tests A/B se sont étalés sur une période de plusieurs semaines et ont permis de comparer la performance de la version actuelle de la page de la résidence VÜ (Version A) par rapport à la nouvelle page développée (Version B).

Au départ, la version B a fait l’objet de réflexions stratégiques étendues. Différentes pistes d’amélioration ont été débattues puis ensuite regroupées et schématisées. Le résultat de cette phase de conception a mené à une interface et un format de présentation radicalement différents.

Afin de mesurer la capacité de conversion, le module de test intégré Google Experiments ainsi que la plateforme d’analyse de données Google Analytics ont été configurés. De plus, le Groupe Maurice, qui souhaitait obtenir un maximum d’information pendant l’expérience, est allé plus loin, en paramétrant un numéro de téléphone différent pour chacune des alternatives. En combinant les résultats de Google Experiments à ceux des appels téléphoniques, mais aussi à ceux d’événements Google Analytics et de Heat Maps, Le Groupe Maurice et MultipleMedia ont été en mesure de rassembler un nombre impressionnant de données.

Des résultats riches

Le Groupe Maurice et MultipleMedia ont ainsi analysé beaucoup plus que la capacité de conversion des pages observées. Cette étude a permis d’apprécier comment les pages étaient utilisées, où les visiteurs cliquaient et quels étaient les éléments interactifs utilisés. Les conclusions mises de l’avant ont été conséquemment plus riches et plus nuancées que le simple calcul de conversion, puisque des notions de notoriété et d’engagement ont aussi été analysées. Ces précieuses informations seront bien évidemment mises à profit lors d’un futur projet de refonte plus global.