Titre qui crée le plus de trafic sur un site web | MultipleMedia
Lisez sur nos vingt ans !

Voici le titre de publication Facebook qui génère le plus de trafic vers les sites web.

Fond ou forme, B2B ou B2C, social ou optimal? Bienvenue dans l’analyse des titres d’articles sur les réseaux sociaux!

Buzzsumo, une plateforme SEO, a compilé plus de 100 millions d’articles publiés sur Facebook entre le 1er mars et le 10 mai 2017. Le but? Étudier les titres de ces articles en les confrontant à l’engagement qu’ils suscitent. De cette étude ressortent quelques informations très utiles.

Quelles sont les expressions et titres qui génèrent le plus de clics sur les réseaux sociaux ? Quid de ceux qui engendrent le plus de trafic vers les sites web ? Voici quelques résultats de cette étude :

» Les expressions qui suscitent le plus d’intérêt sur Facebook:

  • will make you (« vous fera »),
  • this is why (« c’est pourquoi »)
  • can we guess (« pouvons-nous deviner »)

» Les expressions les plus efficaces pour commencer les titres :

  • x reasons why (X raisons pourquoi)
  • x things you ( X choses que vous)
  • this is what ( C,est ce que )

» Les expressions les plus efficaces pour terminer les titres :

  • …the world (…le monde)
  • … x years ( … X années)
  • … goes viral (…devient viral)

Même si ces résultats restent encore très flous, de nombreuses leçons sont à tirer quant à l’engagement autour des contenus. Pourquoi, pour reprendre la liste ci-dessus, les mots « will make you »se classent largement en tête du classement? La conclusion de Buzzsumo serait qu’il s’agit d’une phrase de liaison. Son effet serait d’attiser le lecteur concernant l’impact qu’aurait la lecture du contenu sur ce dernier (par exemple « 10 conseils pour vous épanouir au bureau »). On joue ici la carte de l’émotion. Et en termes d’émotions, elles sont toutes bonnes à prendre, y compris le voyeurisme et la curiosité, qui marchent également très bien sur les réseaux sociaux.

Google ou Facebook, choisissez votre combat!

Ce qui ressort ensuite de cette enquête, c’est qu’entre SEO et réseaux sociaux, mieux vaut choisir sa bataille ou acceptez le fait de potentiellement perdre les deux. Vous n’écrirez pas un titre optimisé pour Google comme vous écrirez le titre d’un article destiné à Facebook.

Alors que le moteur de recherche mettra en avant quelque chose de concis, factuel, avec les bons mots clés, il vous faudra penser plus long, plus sentimental (dans le sens qui s’adresse aux sentiments des lecteurs) si vous ciblez Facebook.

Enfin, sachez que oui, dans ce cas précis, la taille compte! Contrairement à ce que disent certains experts tels que Jacob Neilson qui affirme qu’un titre ne devrait pas dépasser 5 mots, ou 40 caractères, il semblerait que la réalité soit tout autre. Selon Buzzsumo, un titre qui comprend entre 16 et 18 mots, ou bien entre 80 et 110 caractères, obtiendra un pourcentage d’engagement plus important.

Attention au clic à tout prix!

Ce que vient démontrer, tout du moins confirmer, cette enquête, c’est que le titre reste un élément fondamental en termes de génération de trafic. C’est même devenu un art, une discipline à part entière, un élément stratégique. En revanche, attention aux excès. Trop de titres racoleurs pourraient vite entraîner une baisse de la qualité de votre image de marque.

BIG DATA, les 3 éléments clés.

Recherche

20 mars 2019

Gouvernance des données Pas d’intelligence artificielle sans données! Je dirai même plus, pas d’I.A. de qualité sans le volume de données nécessaire. Se pose alors...

Par : Jean-Philippe Georges, Responsable Marketing et Communication

UX, ou pourquoi l’expérience utilisateur est indispensable!

Recherche

19 février 2019

L’UX (User experience) consiste à concevoir un produit au service des utilisateurs.  Elle s’appuie aussi bien sur l’utilisabilité (la « facilité d’usage » d’une...

Par : Jean-Philippe Talamon, Designer UX/UI et
Jean-Philippe Georges, Responsable Marketing et Communication

Crashlytics, pour les applications mobiles

Recherche

5 février 2019

Contrairement à un site web, il est difficile de tester la stabilité d’un projet d’application mobile. Pour un projet de site web, les logs serveur permettent de …

Par : Jean-Philippe Georges, Responsable Marketing et Communication